< retour accueil

La première chose à faire pour être heureux·se...

Alors comme ça, vous souhaitez être heureux-se ? Vous vous intéressez au développement personnel ? Excellente idée ! Mais si c'est le cas, voici la chose que vous devriez faire en priorité...
Bonheur
Publié le 03/05/2023
311 vues
1 commentaire
Envie de plus de bonheur ? Recevez gratuitement notre guide 🪷
"7 principes clés à découvrir pour vous créer une vie pleine de bonheur"

Introduction

Dans cet article, on va parler de LA chose, que vous devriez absolument faire si vous souhaitez devenir une personne plus heureuse, celle qui est sans doute la plus importante et que vous devriez réaliser avant toutes les autres.

Malheureusement, ça n'est pas quelque chose qu’on nous enseigne à l'école et il est probable que vous passiez à côté, en tout cas moi ça a longtemps été mon cas, c'est pourquoi j'avais envie de vous en parler aujourd'hui.


Voir la version vidéo de cet article 👇


Si vous êtes ici, alors, vous êtes probablement intéressé par la thématique du bonheur et vous travaillez sûrement déjà grâce à des livres/vidéos/formations parce que vous souhaitez devenir une personne plus heureuse.

Et si cette démarche est assurément une très bonne chose, j'aimerais toutefois attirer votre attention sur un point et vous inviter à faire les choses dans le bon ordre. Imaginez par exemple que vous attendiez vos prochaines vacances avec impatience, vous avez hâte, vous avez envie de profiter, de passer de bons moments et de rentrer avec plein de magnifiques souvenirs.

Mais pour ces vacances, il y a une contrainte et elle va faire toute la différence.

Cette contrainte, elle est simple : Toute la planification de vos vacances va être confiée à une personne qui vous est totalement inconnue Autrement dit : tout ce que vous allez faire durant vos vacances, là où vous allez loger, les endroits que vous allez visiter, les restaurants dans lesquels vous allez manger, tout ça va être défini par une tierce personne, sans tenir compte de vos goûts.

À votre avis : est-ce que vous pensez que vous allez passer les meilleures vacances de votre vie ? Probablement pas, parce que ces vacances ne seront pas optimisées pour vous.

Et en matière de bonheur, c'est exactement pareil. C'est pourquoi la première chose que vous devriez faire pour devenir une personne plus heureuse, c'est de définir votre propre définition du bonheur. Trouver sa définition du bonheur plus facile à dire qu’à faire ? Alors ça peut sembler évident, de dire que pour être une personne heureuse, il faut savoir ce que ça veut dire, que pour atteindre une destination, il faut savoir où l'on va. Mais en réalité, c'est bien plus compliqué qu'il n'y paraît, tout simplement parce qu'il y a des pièges dans lesquels on peut facilement tomber.

Ne pas avoir de définition personnelle du bonheur, une définition sur mesure, taillée et optimisée pour nous, ça va présenter un énorme handicap pour atteindre le bonheur.

Ce qu’on risque sans définition du bonheur…

L'inconvénient qui va se présenter, c'est que si nous ne prenons pas le temps de définir de manière précise notre propre notion du bonheur, les autres le feront à notre place.

Et comme dans l'exemple précédent sur les vacances, nous allons chercher à nous rendre vers une destination qui n'est pas celle qui nous correspond à cent pourcents, tout simplement parce que cette destination, nous ne la choisissons pas.

Au lieu de ça, nous allons laisser, nos amis, notre entourage, les films, les séries, la société, décider de ce qui va nous rendre heureux ou heureuse.

Alors quand je dis que les autres vont décider à notre place, ce n'est pas forcément qu'ils vont venir explicitement vous dire que pour être heureux, vous devez faire ci ou ça, (même si ça peut arriver), mais c'est aussi que naturellement, nous allons avoir tendance à reproduire ce que font les gens qui nous entourent, ou à nous comporter selon ce que l'on pense qu'ils attendent de nous.

Et après tout, c'est compréhensible parce qu’avancer dans la vie, c'est un exercice qui est difficile, et au final suivre la voie que beaucoup ont choisie, quelque part, c'est sécurisant.

De la même manière, adopter le comportement qu'on pense que les autres attendent de nous, sans faire de vague, c'est aussi rassurant. Pourtant, de nombreuses personnes arrivent à un certain âge et se retrouvent en perte de sens dans leur existence et ça en dépit du fait qu'elles ont “coché toutes les cases”. Tout simplement parce qu'en fait, ces cases qu'elles ont cochées n'étaient justes pas leurs cases, mais plutôt celle du “modèle standard de réussite”, à savoir :

  • suivre des études prestigieuses
  • décrocher un job avec un bon salaire
  • se mettre en couple
  • acheter une maison
  • faire des enfants
  • etc…

Et pour être clair, il n'y a rien de mal à faire des études prestigieuses, il n'y a rien de mal à chercher un job avec un bon salaire, à se mettre en couple, à acheter une maison ou à faire des enfants.

Il n'y a pas de problème tant que l'on poursuit ces objectifs de façon consciente , parce qu'on sait que ça nous correspond vraiment et que ça nous permettra de donner du sens à notre existence.

Le problème en revanche, c'est de courir après ces objectifs, non pas parce qu'ils nous tiennent réellement à cœur, mais pour sécuriser nos proches, ou bien pour nous conformer à ce que notre entourage attend de nous, ou encore parce qu'on a peur de décevoir si on faisait autre chose.

Si on agit pour toutes ces raisons,il y a de forte chance qu'un jour ou l'autre on se réveille, et qu'en regardant notre vie passée, on comprenne qu'on a gâché du temps à vivre selon une définition du bonheur que n'était pas la nôtre.

Conclusion

Il y a une citation que j'aime beaucoup et que je trouve très pertinente, qui dit :

Les vérités n'ont de sens que durement découvertes et non pas inculquées

Ça veut dire qu'on doit tous suivre notre propre chemin, réaliser nos propres erreurs pour apprendre et en tirer les leçons qui s'imposent.

Mais je suis convaincu que plus on met en place l'habitude de définir notre propre notion du bonheur tôt dans notre vie, plus les années qui suivront seront plus épanouissantes pour nous.

C'est pourquoi je ne peux que vous recommander vivement de prendre quelques minutes pour faire cet exercice le plus tôt possible.

En tout cas, pour ma part, j'espère vous avoir donné envie de définir votre propre définition du bonheur, et si c'est le cas, je vous invite à aller regarder la vidéo que j'ai réalisée à ce sujet et dans laquelle je vous donne 3 techniques pour vous aider dans cette démarche.

Merci de m'avoir accordé un peu de votre temps aujourd'hui, si cet article vous a plu n'hésitez pas à me l'indiquer et à me laisser un commentaire, d'ici là je vous souhaite de passer une bonne journée et si le cœur vous en dit cultivez votre bonheur 😉.

À bientôt.

L'auteur
Photo de l'auteur·ice
Ousmane NDIAYE
👋 Hello, je m'appelle Ousmane, depuis 2015 une question me passionne : comment apprendre à être heureux ? À côté de ça je suis également passionné par le développement web. Aujourd'hui je mélange ces 2 passions au sein de mon nouveau projet Zendaboo et mon ambition est de créer des outils pour faciliter l'apprentissage du bonheur 🪷
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le à vos proches ;)

Commentaires

photo de l'auteur du commentaire

Ousmane Ndiaye

3 mai 2023, 14:18
Et vous, est-ce que vous avez déjà pris le temps de poser votre définition du bonheur ? Et si oui, comment est-ce que vous vous y prenez ?

Ajouter un commentaire

Commentaire
Nom
E-mail
Site internet (facultatif)